Ski alpin: Kilde veut «garder sa confiance jusqu’aux Jeux»

«Je veux garder cette confiance jusqu’aux Jeux», en declaré à l’AFP le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde, après un mois de décembre exceptionnel (4 victoires), moins d’un an seulement après une rupture d’un du ligament croisé genou droit.

«Je veux garder cette confiance jusqu’aux Jeux», en declaré à l’AFP le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde, après un mois de décembre exceptionnel (4 victoires), moins d’un an seulement après une rupture d’un du ligament croisé genou droit.

Depuis Innsbruck (Autriche), hvor boligen, le vainqueur du gros globe de cristal en évoqué av rééducation, sa progresjon, et s’est projecté sur les Jeux olympiques de Pékin dans un mois (4-20 fevrier).

SPØRSMÅL: Vous avez gagné quatre courses au mois de décembre. Vous semblez inarrêtable …

REPON: «C’est incontroyable. Je n’aurais jamais pu the imaginer moins d’un an après ma blessure au genou. C’est incontroyable d’avoir pu revenir si vite et à un tel niveau.»

Spørsmål: Avez-vous encore des séquelles au quotidien?

Le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde lors du Super G de Bormio (Italia), 29. desember 2021

Fabrice COFFRINI – AFP / Arkiv

R: «Je dois toujours faire oppmerksomhet, le corps doit être traité avec respect. Men récupération après une course n’est plus la même, j’ai toujours des douleurs dans le genou. Je ne peux plus avoir un program aussi chargé qu « avant, mon genou ne pourrait pas supporter. Au moins pour cette saison je dois être prudent. «

Spørsmål: Vous semblez encore plus fort qu’avant votre blessure?

R: «J’ai travaillé mes faiblesses physiques pendant la rééducation. J’ai regardé énormément de vidéos de ski en essayant de trouver où je pouvais m’améliorer. Maintenant je comprends mieux ce qu’il faut pour être rapide, et à à la rapide, et moment il est useless d’être trop rapide. Je suis quelqu’un de puissant mais en ski on a besoin du package complet. Je ne dois pluss utiliser tout le temps 100% de ma puissance comme avant. J’ai une meilleure conscience de mes muscles, du contrôle de mon corps et de ses équilibres. Je suis departi de zéro, notamment sur la musculation des jambes, en travaillant les + petits + muscles pour qu’ils soient plus complémentaires des + gros +. C’est venu naturellement , après une opération tu ne peux pas faire de la musculation lourde. Je suis aussi pluss fort mentalment, pluss équilibré.

Q: Vous êtes 2e du classement général à 276 poeng du Suisse Marco Odermatt. Nourrissez-vous des espoirs d’un deuxième gros globe?

Aleksander Aamodt Kilde ved ankomsten av descente de Val Gardena, 18. desember 2021

Aleksander Aamodt Kilde ved ankomsten av descente de Val Gardena, 18. desember 2021

Marco BERTORELLO – AFP / Arkiv

A: «Je vais donner une réponse ennuyante mais comme toujours je prends les courses les unes après les autres. J’ai déjà gagné le général, c’était extra. Mon principal objectif est de le refaire mais avec mon genou je dois rester pruden , je ne veux pas me blesser une nouvelle fois. Sans disputer tous les géants je vais avoir du mal à tenir le rythme de Marco Odermatt. Mais si je fortsette comme en décembre, nul doute que mon classement sera très bon.

Spørsmål: Vil du gå tilbake til en slalom géant?

R: «Je disputerai celui d’Adelboden (Suisse) le 8 janvier. J’ai hâte d’y être.»

Spørsmål: Dans un mois auront lieu les Jeux olympiques à Pékin (4-20 feb). Vous vous y présenterez avec de nombreuses victoires derrière vous …

A: «Je suis en confiance, et je veux garder cette confiance jusqu’aux Jeux et jusqu’à la fin de saison.»

Q: Vous sentiz-vous l’héritier des récents médaillés d’or norvégiens comme Svindal, Jansrud, Aamodt?

A: «C’est un costume un peu grand à porter. Ce qu’ils ont accompli est immense. J’espère bien sûr continuer cette série norvégienne mais c’est easy to say …»

Aleksander Aamodt Kilde lors du Super G de Val Gardena, 17. desember 2021

Aleksander Aamodt Kilde lors du Super G de Val Gardena, 17. desember 2021

Marco BERTORELLO – AFP / Arkiv

Spørsmål: Den suveniren vous évoquent les JO?

R: «J’en garde un excellent de la descente de Pyeongchang in 2018, avec le double d’Aksel (Svindal) et Kjetil (Jansrud), malgré une preparation de course très difficile. Ca avait été un jour magnifique pour l’équipe . Bien sûr j’avais été déçu car j’étais très rapide aussi, mais j’avais fait une grosse erreur (15e), cette journée aurait pu être encore plus belle. «

Spørsmål: «Ser du for deg et møte med dine følgesvenner Mikaela Shiffrin?

R: «Je suisassez intelligent pour ne pas m’engager dans de tels paris avec elle! Regardez ses statistiques, elle est d’un tout autre niveau. Nous parlons ensemble des Jeux olympiques, on les envisage comme une nouvelle expérience, en essayant de rester positifs malgré le contexte, on s’entraide pour garder confiance.

Propos recueillis av Robin GREMMEL

AFP / Paris (AFP) / © 2022 AFP

Albert Glisson

"Utforsker. Unapologetisk gründer. Alkoholfanatiker. Sertifisert forfatter. Wannabe tv-evangelist. Twitterfanatiker. Student. Nettforsker. Reisefantast."

Legg att eit svar

Epostadressa di blir ikkje synleg.